CH1371-1372 Agrandir l'image

Résultats électoraux d'Ecolo, 1981-1991

Courrier hebdomadaire n° 1371-1372,
par B. Rihoux, 62 p., 1992

Plus de détails

Référence : CH1371-1372


7,40 € TTC

+ de 25 exemplaires? Contactez-nous.

En savoir plus

Les résultats du scrutin législatif du 24 novembre 1991 traduisent un affaiblissement des trois grands partis francophones – PS, PSC et PRL – et un progrès d'autres partis mais surtout d'Ecolo (+155.000 voix par rapport au scrutin législatif de 1987). Le résultat d'Ecolo (312.623 voix à la Chambre) reste toutefois inférieur à celui réalisé lors des élections européennes de 1989 de près de 60.000 voix. Il s'agit toutefois de scrutins de nature différente en raison des listes en présence, de la dimension des circonscriptions, de l'enjeu même de l'élection (1). Dans le cas d'Ecolo, aucun problème de comparaison ne se pose pour les listes de candidats. Si les arrondissements et les cantons sont identiques pour les élections législatives et européennes, il y a pour ces dernières trois circonscriptions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) et deux collèges électoraux (francophone et néerlandophone). Tout en gardant à l'esprit que les enjeux des élections européennes et législatives et le contexte politique dans lesquels elles se déroulent sont différents, une comparaison entre les deux types de scrutin est possible en simulant les collèges électoraux des élections européennes pour les élections législatives. Dans cette étude, nous avons observé les résultats d'Ecolo dans l'ensemble des cantons wallons et dans les huit cantons bruxellois de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde (c'est-à-dire les cantons d'Anderlecht, de Bruxelles, d'Ixelles, de Molenbeek, de Saint-Gilles, de Saint-Josse, de Schaerbeek et d'Uccle), soit dans 105 cantons. Une telle comparaison s'indique pour tracer l'histoire et la géographie électorales d'Ecolo, parti qui se présenta pour la première fois comme tel aux élections législatives de 1981 (2). Dans une première partie, les résultats d'Ecolo lors des six scrutins successifs sont analysés en termes d'homogénéité/hétérogénéité, de répartition géographique, d'évolution de cette répartition géographique, et de comparaison des résultats de 1991 avec les résultats précédents d'Ecolo. Dans la deuxième section, nous tenterons de formuler des éléments d'explication permettant de rendre compte de l'évolution des résultats d'Ecolo de 1981 à 1991, en vertu d'un modèle explicatif en termes de déterminants 'endogènes' et 'exogènes'. (1) E. LENTZEN, X. MABILLE, J. VANLAER, 'Les élections européennes de juin 1989', Courrier hebdomadaire, CRISP, n° 1242, 1989. (2) Des listes 'écologistes' ou assimilées ont été présentées à des scrutins législatifs, européens et communaux précédents. Pour l'émergence d'Ecolo, voir notamment PH. MAHOUX, J. MODEN, 'Le mouvement Ecolo', Courrier hebdomadaire, CRISP, n° 1045-1046, 1984

Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander