CH1350 Agrandir l'image

L'extrême-droite francophone face aux élections

Courrier hebdomadaire n° 1350,
par Ph. Brewaeys, V. Dahaut et A. Tolbiac, 40 p., 1992

Plus de détails

Référence : CH1350


3,70 € TTC

+ de 25 exemplaires? Contactez-nous.

En savoir plus

Les élections législatives du 24 novembre 1991 ont été marquées notamment par un progrès des listes d'extrême droite, qui recueillent près de 500.000 voix (environ 130.000 voix aux élections législatives de 1987). Cette progression importante est due principalement aux scores réalisés par le Vlaams Blok en Flandre: 383.441 voix, soit 10,9% (à Bruxelles, il obtient 21.840 voix, soit 3,9%). Du côté francophone, le poids des listes d'extrême droite – en progrès certain pour l'une d'entre elles – est plus faible (moins de 100.000 voix dont près de 40.000 à Bruxelles). La définition de l'extrêmisme de droite n'est pas chose aisée (1). Si seuls des groupes marginaux revendiquent cette appartenance, les mouvements à vocation électorale ne l'acceptent pas. Il n'existe pas une extrême droite qui constituerait un ensemble monolithique mais des mouvements dont le corpus théorique présente des aspects conservateurs (sauvegarde des structures socio-économiques existantes, belgicisme et anti-fédéralisme), traditionalistes (restauration des 'valeurs éternelles', monarchisme, maintien de la structure de l'Etat), nationalistes, néo-fascistes,... Un des traits communs à ces mouvements est la xénophobie, voire le racisme. L'histoire et le cadre du développement des partis d'extrême droite dans les deux principales communautés du pays ne permettent pas de les assimiler. Du côté francophone, subsiste une pluralité de groupes dont émergent surtout le Front national et plus localement Agir. Il n'y a pas eu création d'un pôle politique d'extrême droite fédérateur de ces mouvements et groupes en raison notamment de l'absence de leader et de groupe relais, de la difficulté de chacun de ces groupes à se structurer eux-mêmes et à 'fidéliser' un 'personnel' politique. L'histoire de ces groupes est faite de tensions internes successives qui souvent ont amené leur scission ou la création de nouveaux groupes par un nombre restreint de personnes. Les structures militantes de ces groupes sont peu nombreuses et peu organisées. La progression du Front national aux élections de 1991 peut être partiellement attribuée à la disparition sur le terrain politique des listes concurrentes (essentiellement celles déposées aux scrutins législatifs précédents par le Parti des forces nouvelles) et à la recherche de respectabilité qui a animé ses principaux dirigeants ces dernières années. Jusqu'aujourd'hui, il n'assure que très partiellement un rôle fédérateur, au contraire du Front national en France ou du Vlaams Blok en Flandre. Autre distinction importante : le Vlaams Blok s'inscrit dans la tradition nationaliste flamande tandis que les groupes d'extrême droite du côté francophone sont restés belgicistes et anti fédéralistes, à l'exception toutefois d'Agir qui défend des positions régionales sans pour autant s'inscrire dans l'histoire du mouvement wallon. Ce numéro du Courrier hebdomadaire du CRISP aborde les partis et mouvements d'extrême droite – ou de droite extrême pour reprendre une expression de l'un d'entre eux – qui se présentaient aux suffrages dans les arrondissements wallons et bruxellois le 24 novembre 1991, à savoir le Front national, Agir, la Ligue européenne populaire écologique et nationaliste (LEPEN) et le Parti communautaire national européen (PCN). La filiation de ces partis avec d'autres ou l'affiliation successive de certains de leurs dirigeants ou membres à plusieurs mouvements au cours de la dernière décennie, nécessitent de retracer aussi l'histoire du Parti des forces nouvelles (PFN), du Parti libéral chrétien (PLC) et de l'Union pour une nouvelle démocratie UND).Ce Courrier hebdomadaire a bénéficié de la collaboration et du fonds documentaire de Celsius.(1) Voir entre autres HUGO DE SCHAMPHELEIRE, YANNIS THANNASEKOS, L'extrême droite en Europe de l'Ouest, VUB Press, 1991.
Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander