Afin de vous proposer le meilleur service possible, La librairie du CRISP utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Promo ! Les évolutions électorales des partis politiques (1944-2019). I. Analyse par région II. Analyse nationale Agrandir l'image

Les évolutions électorales des partis politiques (1944-2019)

Les frais d’expédition sont offerts en cas de commande des trois volumes.

Courrier hebdomadaire n° 2416-2417,
par C. Istasse, 91 p., 2019 et

Courrier hebdomadaire n° 2418-2419,
par C. Istasse, 55 p., 2019 et

Courrier hebdomadaire n° 2435,
par C. Istasse, 37 p., 2019

Plus de détails

Référence : CH2416-2417-2418-2419-2435


31,70 € TTC

+ de 25 exemplaires? Contactez-nous.

En savoir plus

Avec les scrutins locaux du 14 octobre 2018 puis les scrutins multiples du 26 mai 2019, la Belgique vient de clore un cycle électoral. En outre, sauf le cas d’élections fédérales anticipées, le pays ne connaîtra désormais pas d’élection avant cinq ans ; si tel est le cas, il s’agira là d’une première dans l’histoire du pays (hors périodes de guerre mondiale). Par ailleurs, l’année électorale 2024 aura alors pour particularité de voir le renouvellement de l’ensemble des cénacles politiques belges : ceux des niveaux européen, fédéral, régionaux et communautaires au printemps, et ceux des niveaux provinciaux et communaux à l’automne.

Le moment apparaît donc propice à un examen des évolutions électorales qui ont marqué l’histoire des principales formations politiques belges au cours des trois derniers quarts de siècle, soit depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Tel est l’exercice que réalisent ces trois livraisons du Courrier hebdomadaire.

Le premier volume étudie successivement la Wallonie, la Flandre et la Région bruxelloise. Pour chaque région, sont présentées, d’une part, l’évolution de la hiérarchie des formations politiques issue des urnes et, d’autre part, celle du score électoral obtenu par les principales formations politiques. Le deuxième volume procède de même, en se livrant pour sa part à une analyse à l’échelle de l’ensemble du pays. Le troisième se penche sur les familles politiques (la famille socialiste, la famille libérale, la famille de tradition sociale-chrétienne et la famille écologiste) dont il rappelle la force électorale qu’elles ont connue pendant des décennies, situation largement modifiée lors des élections du 26 mai 2019.

Cette étude s’inscrit dans la tradition qu’a le CRISP, depuis sa fondation, de consigner et d’analyser les résultats des élections intervenues en Belgique depuis le milieu du 20e siècle. L’exposé est appuyé par plus d’une centaine de graphiques et tableaux.

Contenu du pack