Cycle – Les acteurs de la société belge (CFEP-CRISP)

12 mai 2022

Les acteurs de la lutte contre l’extrême droite

L’extrême droite connaît un destin pour le moins paradoxal en Belgique : alors qu’elle est un acteur majeur du paysage partisan flamand, elle demeure marginale ailleurs dans le pays. Mais c’est à travers l’ensemble du territoire que de nombreux acteurs – politiques mais aussi judiciaires, médiatiques et issus de la société civile – sont mobilisés afin d’en empêcher le développement et les dérives. Quels sont-ils, quels sont leurs moyens d’action et quels sont les effets de ceux-ci ?

Benjamin Biard est docteur en science politique, chercheur au CRISP et chargé de cours invité à l’UCLouvain et à l’UNamur. Ses intérêts de recherche couvrent l’extrême droite en Belgique et en Europe, la vie politique belge, les partis politiques et la démocratie. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles scientifiques sur ces sujets, dont deux livraisons du Courrier hebdomadaire du CRISP sur la lutte contre l’extrême droite en Belgique.

 

À venir…

 

2 juin 2022

Les acteurs du paysage convictionnel en Belgique : cultes et organisations philosophiques

Dès sa création, la Belgique a octroyé un financement public aux cultes reconnus et réservé un rôle officiel à leurs représentants. Depuis, le nombre de cultes reconnus a augmenté, dans le contexte d’une pluralisation accrue du paysage convictionnel. En outre, le système a été étendu aux organisations philosophiques non confessionnelles ; la laïcité dite organisée a été la première à bénéficier de cette extension. Quelles sont aujourd’hui les principales organisations convictionnelles, confessionnelles ou non confessionnelles en Belgique ? Quelles sont celles qui sont reconnues par les pouvoirs publics et quelles sont celles qui souhaitent le devenir ? Par qui sont-elles représentées ? Et quelle influence cette diversité convictionnelle a-t-elle ou pourrait-elle avoir à l’avenir sur nos politiques publiques ?

Caroline Sägesser est docteure en histoire (ULB) et chercheuse au CRISP. Ses recherches portent principalement sur la vie politique belge au niveau fédéral, sur les évolutions institutionnelles du pays et sur les politiques publiques en rapport avec le fait religieux. Elle a notamment publié des études consacrées au régime belge des cultes, à l’organisation des cours philosophiques dans l’enseignement obligatoire, à la laïcité ou à la représentation de l’islam.

Les commentaires sont fermés.