Débat organisé par le CRISP et le GRESEA
dans le cadre de la Foire du livre politique

 
« La Wallonie, une économie sous dépendance ? »
Cité Miroir – Liège
Dimanche 20 novembre – 18h00

 

 

Selon le CRISP, une très faible minorité d’entreprises (2 %) en Wallonie se trouve sous le contrôle d’un groupe étranger. Néanmoins, ces groupes pèsent fortement sur l’emploi (31,4 %) et la création de richesse en Région wallonne. Or, après la sidérurgie liégeoise, la fermeture de Caterpillar à Gosselies montre que l’investissement étranger peut être volatil. La dépendance externe de l’économie wallonne condamne-t-elle la région à une instabilité chronique ? Peut-on imaginer, au 21e siècle, un développement économique moins dépendant des grands groupes internationaux ? L’économie wallonne doit-elle, au contraire, s’accommoder de restructurations permanentes et tenter d’en atténuer les effets sociaux ?

 

Intervenants :
 
Jean-Claude Marcourt, vice-président des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en charge notamment de l’Économie et de l’Industrie.
 
Guy Raulin, président du MOC de Charleroi-Thuin et ex-délégué syndical CNE de Caterpillar Gosselies, auteur de Caterpillar. Carnets d’un perceur de coffre (éditions Couleur livres).
 
Henri Houben, chercheur au Gresea, auteur d’un Courrier hebdomadaire consacré aux restructurations dans l’industrie automobile en Belgique.

 

Animation :
 
Bruno Bauraind, secrétaire général du Gresea.

Les commentaires sont fermés.