Les scandales politiques font-ils les affaires de la démocratie ?

Une décennie après les « affaires » qui ont touché principalement Charleroi, de nouveaux scandales ont impliqué des mandataires politiques et mis en cause la gestion d’organismes publics ou parapublics. Publifin, Telenet, Kazakhgate, Samusocial… Que disent les révélations intervenues dans ces dossiers de l’état de notre système démocratique ? Et quelles conséquences engendrent-elles pour celui-ci ?

 

Retrouvez cette chronique dès à présent dans la version papier d’Imagine demain le monde.

 


Sommaire de la revue

Retrouvez cet article ici
à partir du 1er juin

Les commentaires sont fermés.